Smaller Default Larger

Résumé en français de Ayat Amira

Résumé:

Dans ce travail, un échantillon de mortier d’enduit d’une paroi du palais Meriem Azza a été sujet d’une analyse chimique, et minéralogique. Les résultats ont confirmé la constitution de cet enduit par de l’argile et de la chaux, ce qui nous a permis d’étudier des formulations d’un éco-mortier de remplacement pour la restauration de ce monument historique de la ville de Skikda.

Tous les matériaux utilisés pour l’élaboration des éco-mortiers sont locaux : un sable 0/2 de la carrière de Didouche Mourad, la chaux aérienne de l’usine BCMC de Berriane, et les déchets de brique de la briqueterie de la commune de Boumaiza.

Les déchets de brique ont été broyés en deux finesses différentes (1740 cm2/g, et 5454 cm2/g), et ont substitué la chaux en trois taux : 10%, 20%, et 30%. Les 7 formulations obtenues ont été malaxées manuellement afin de garder le caractère traditionnel, les mortiers obtenus ont à leur tour été caractérisés à l’état frais (masse volumique apparente, consistance, temps de prise, et air occlus), ainsi qu’à l’état durci (Rc, Rfl, absorption d’eau par immersion et par succion capillaire, et l’ultrason).

Les résultats de ce travail sont globalement positifs et prouvent la faisabilité de l’incorporation des déchets de brique dans les mortiers de restauration à base de chaux aérienne. Ils montrent notamment une amélioration sensible de la prise de ces éco-mortiers par rapport au mortier de chaux de référence ainsi qu’une densification pouvant améliorer sa perméabilité à l’eau et à l’oxygène. Une étude complémentaire sur la durabilité de ces mortiers est cependant nécessaire pour une évaluation totale.

 

Mots clés : Chaux aérienne, Eco-mortier, Monument historique, Restauration.

 

Retour

Adresse:

 

Contacts PGP

Adresse:

BP 26 Route d'El-Hadaiek 21000 Skikda - ALGERIE

(Faculté de Technologie- Département de Pétrochimie & Génie des procédés)

E-mails:

fac.techno@univ-skikda.dz

Research Space